Oscillant entre pop celtique, ballades tout en émotions et up tempo aux accents urbains-celtiques, la musique réinvente le mythe du Roi Arthur en lui donnant à la fois grandeur et modernité. En chef d'orchestre Dove Attia, comme à son habitude, a souhaité mélanger les genres et ose des collaborations surprenantes et inventives.

Ainsi les gimmicks accrocheurs de Zaho croisent les plumes de Vincent Baguian (Mozart l'Opera Rock, 1789), Dove, Zaho, Antoine Elie ou Orelsan. Les compositions pop du  jeune Silvio Lisbonne (Jenifer, Tal) se mélangent aux mélodies de Rodrigue Janois (1789, Le Roi Soleil, Mozart l'Opera Rock).

Quant à la réalisation du projet elle a été confiée à Skread (Orelsan, Diam's) et. Fred Savio (Soprano).